• Bio Deratisation

QUE FAITES-VOUS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE ?


Buse de Harris au poing du fauconnier
Buse de Harris à l'affut

Tout part de cette simple question qui a été posée sur les réseaux sociaux : " Que fait votre entreprise pour le développement durable ?"

En effet, c’est la semaine du développement durable, enfin, une grosse semaine puisque c’est du 18 septembre au 8 octobre. Durant cette «semaine», on est censé faire quelque chose pour l’environnement.

Et le reste du temps, qu’en est-il ? Notre entreprise est, dès le projet de création, orientée 0% de produit phytosanitaire. Il est bon de le rappeler. Nous n’avons pas changé pour être à la mode, pour faire joli, nous avons réfléchi en amont à ce qui nous entoure. L’entreprise souhaite définitivement avoir une réponse ciblée sans dégradation du milieu naturel, sans impact écologique négatif sur l’environnement et les espèces non ciblées et voit le jour en proposant principalement des prestations d’effarouchement de type bio prédation avec des rapaces pour gérer l’envahissement aviaire et de gestion des ragondins. Pour pouvoir proposer de telles prestations, il faut une expertise du milieu. Connaitre leur mode de vie, incluant leur régime alimentaire, leurs systèmes de défense contre les prédateurs, leur reproduction, les milieux de vie privilégiés, leur adaptation au territoire et pourquoi elles fonctionnent ainsi.

Les connaitre c’est penser comme eux ! Les demandes concernent très souvent les espèces exogènes envahissantes, c’est-à-dire des animaux qui ont été importés chez nous et qui n’ont pas de prédateur naturel. C’est le cas du ragondin dont les prédateurs naturels sont le puma et le caïman. Les espèces endémiques subissent de plein fouet les espèces exogènes qui s’accaparent et dégradent les milieux dans lesquels elles vivent, l’Homme également car ils rendent les espaces insécures (maladies transmissibles) et accidentogènes (affaissement des berges, instabilité des sols, rupture de canalisation, etc.). Notre rôle est de rétablir un équilibre positif pour la faune sauvage locale et le biotope, de redonner toute la sécurité au lieu pour les usagers. La bio prédation grâce à l’effarouchement avec un rapace est la meilleure réponse à apporter à l’envahissement aviaire. Chacun sait qu’un rapace est un prédateur naturel. Créer une zone d’insécurité pour dissuader les importuns de s’installer davantage est le rôle du rapace. Pour cela comme pour le reste, la connaissance des modes de vies des différentes espèces d’oiseaux est indiscutable. C’est pourquoi nous proposons des méthodes conjointes qui complètent très bien l’effarouchement et aide à une diminution drastique des populations. Nous sommes là pour restituer l’équilibre naturel, recouvrer un environnement sain, retrouver une tranquillité des environnements urbains, ruraux, agricoles, etc. Les collectivités, les entreprises et les agriculteurs qui font appel à nous sont informés des statuts des espèces, nous informons également sur les espèces protégées et la législation en vigueur. Pour tous nos besoins de fonctionnement nous privilégions les fournisseurs locaux dans la mesure du possible. Sur le plan administratif, le plus souvent nous dématérialisons afin de préserver les ressources. Et pour aller encore plus loin, Bio Dératisation participe activement au fonctionnement de Picardie Faune sauvage, centre de soins pour la faune sauvage situé dans l’Oise, en fournissant des aliments frais et naturels pour les espèces carnivores grâces aux prestations effectuées. Ainsi la chaine alimentaire est respectée et sécurisée pour les pensionnaires malades.