• Bio Deratisation

L'ortie et ses bienfaits


Pourquoi l'ortie est un trésor de la nature ? Il est possible d'utiliser les racines et les graines d'ortie, mais ce sont bien les feuilles qui sont le plus consommées. Bourrée de vitamines, elle est, sur le plan nutritionnel un allié de votre bonne santé. Riche en vitamines B, elle contient également un fort taux de vitamine E, provitamine A et contient plus de vitamine C que l'orange, 6 fois plus ! Elle contient des flavonoïdes (antioxydants) qui vont doper vos défenses immunitaires. L'ortie est a elle seule un véritable cocktail d'oligoéléments :

Potassium

Zinc

Magnésium

Manganèse

Silice

et 4 fois plus de calcium que le yaourt !

Alors n'hésitez pas à vous intéresser à cette plante qui ne manque pas de piquant ! L'ortie au jardin Au jardin, l'ortie est également très utile. Plusieurs façons de l'utiliser peuvent vous rendre bien des services. Elle rend les plantes plus fortes face aux maladies, elle en stimule la croissance grâce à sa forte teneur en azote. Elle booste votre compost. C'est une guerrière, elle repousse les pucerons, les araignées rouges et d'autres acariens. Et vous avez surement entendu parler de son coté préventif en l'utilisant contre le mildiou (tomates) Utilisée sous forme d'engrais vert, on l'intègre à la terre après l'avoir fauchée (avant la montée en graine) et on a la laisse se décomposer comme tout mulch organique. Attention à l'utilisation du purin d'ortie !

L'ortie riche en azote est un atout, mais son usage excessif risque d'attirer les pucerons en nombre, et il vous faudra ensuite lutter contre eux. Soyez donc modéré dans votre utilisation de purin d'ortie.


L'ortie, l'amie des auxiliaires et de la biodiversité


Coccinelle sur une ortie

Certaines espèces se servent de l'ortie pour s'abriter, pondre, ou se nourrir. 30 espèces animales dépendent directement de l'ortie.

Les chrysopes, les coccinelles et les syrphes font parti des plus grands utilisateurs de l'ortie.

Choisissez un lieu de cueillette le plus sain possible, l'ortie à la défaut d'emmagasiner les métaux lourds.

L'ortie dans votre assiette En quiche, en tarte, soupe ou omelette, l'ortie se mange salée, mais aussi sucrée sous forme de gelée. Mon fromager apprécie que je lui en offre un pot pour accompagner ses fromages. Lors de sa floraison on peut récolter ses feuilles pour ses qualités dépuratives, diurétiques et reminéralisantes en la consommant sous forme d'infusion. J'essaierai de vous mettre des recettes par la suite.



L'ortie dans votre salle de bain Ses vertus sont incontestées, l'ortie passe aussi par la salle de bain pour différentes utilisations telles que le shampoing antipelliculaire, lutte contre les cheveux gras, les ongles fragilisés, la peau terne... Elle rentre dans la composition de biens des produits cosmétiques. En parapharmacie ou en magasin bio vous pourrez la trouver sous différentes formes (poudre, paillettes, gélules) à défaut de la trouver à l'état sauvage.


  • Instagram
  • Facebook
Bio Dératisation sur Linkedin

© 2023 par Bio-Deratisation.                      Mentions légales