• Bio Deratisation

La tularémie




Quels sont les animaux qui transmettent la tularémie ?

  • Lapins

  • Lièvres

  • Tiques

  • Les rongeurs (Rats, rats musqués, campagnols, souris...)

  • Écureuils



Une tique adulte










La tularémie est une maladie infectieuse causée par une bactérie. (francisella tularensis) Cette pathologie n'est pas contagieuse entre les humains. La bactérie est capable de survivre pendant plusieurs semaines en milieu extérieur, notamment dans l’eau et le sol. Francisella tularensis est une bactérie résistante dans l'environnement et très largement retrouvée dans les milieux extérieurs. De plus, elle est également résistante à la congélation. Quels sont les modes de transmissions de la maladie ? La transmission peut se faire par différentes voies :

- voie cutanée

- voie digestive

- voie respiratoire La bactérie passe au travers de la peau saine lors du contact avec des animaux contaminés, des fourrures, des organes ou encore lorsque la peau est lésée.

Lors d'inhalation de poussières issues de fourrage ou de litières souillées.

La contamination par voie cutanée (contact direct) est effective au travers d'une peau saine lors d'une morsure par un animal contaminé ou au travers d'une peau lésée (égratignure, coupure, etc.), plus fragile.

Par voie orale elle est indirecte et se fait soit par l’absorption d'eau contaminée, souillée ou lors de la consommation d'aliments contaminés. En France, la tularémie est redevenue une maladie à déclaration obligatoire en octobre 2002 dans un contexte alors marqué par la crainte d’actes de bioterrorisme. Cette infection figure également au tableau des maladies professionnelles. ( gardes-forestiers, des gardes-chasse, des vétérinaires, etc.)


Quels sont les symptômes de la tularémie ?

  • frissons

  • irritations oculaires et une conjonctivite ;

  • fièvre ;

  • céphalées ;

  • raideur articulaire ;

  • douleurs musculaires ;

  • rougeurs et des ulcères cutanés ;

  • essoufflements ;

  • sueurs ;

  • perte de poids.

Les symptômes primaires sont, dans la plupart des cas, une fièvre ondulante et brutale, des frissons, une asthénie (fatigue intense), des douleurs musculaires, des douleurs articulaires, des maux de gorge, des maux de tête.


Le traitement se fait par antibiothérapie. La tularémie est mortelle chez l’homme à hauteur de 5% si cette dernière n’est pas traitée. En 2020 un cas à notamment été révélé au mois de mai après une longue attente de différents résultats médicaux. Les malades doivent parfois faire un vrai parcours du combattant pour être clairement diagnostiqué. En cliquant ici, vous pourrez accéder à l'article qui mentionne ce cas.

  • Instagram
  • Facebook
Bio Dératisation sur Linkedin

© 2023 par Bio-Deratisation.                      Mentions légales